Retour page d'accueil

Fondation Calouste Gulbenkian : Délégation en France

ConférencesTout se transforme







Ann Laura Stoler

Conférence

Concept-work : durabilités coloniales au présent

30 mars 2017 à 19h



Les mots et les images liés aux situations (anti- et post-)coloniales invitent au croisement des regards et nécessitent des histoires partagées dont les modalités de conception et de restitution sont à inventer. À travers une série de rencontres régulières, réunissant des intervenants multiples (chercheurs, artistes, institutions, etc.), travaillant sur différents espaces géopolitiques, dont certains souvent oubliés, nous souhaitons concevoir un atlas des mots et des images des colonisations. Fondé sur le montage de textes, d'images et de sons, cet atlas est à entendre comme un outil épistémique capable de vérifier, confronter et mettre en relation des points de vue, des concepts et des savoirs et, ainsi de produire et de générer des interrogations et connaissances nouvelles. Dans ce cadre, chaque séance de ces rencontres constitue l'esquisse des multiples feuillets d'un atlas dont les formes matérielles seront aussi multiples (site internet; publication).

Cycle "Atlas des mots et des images des (dé)colonisations" organisé par Maria-Benedita Basto et Teresa Castro

Inscription obligatoire au 01 53 85 93 93 ou en cliquant ici

Foucault et les arts

Conférence

31 mars 2017, 9h-12h20 et 14h-17h30


Colloque international organisé par Fabienne Brugère, Judith Revel et Arianna Sforzini

Avec Eric Alliez, Claudia Blümle, Fabienne Brugère, Georges Didi-Huberman, Ann-Cathrin Drews, Alessandro Francisco, Thomas Hirschhorn, Jacinto Lageira, Marielle Macé, Patrice Maniglier, Frédéric Rambeau, Judith Revel, Philippe Sabot et Arianna Sforzini

Le colloque débute le 30 mars à l'université Paris Nanterre, amphithéâtre Bâtiment W (Max Weber), de 9h30 à 13h15 puis de 14h30 à 18h.

Programme complet

Françoise Vergès

Conférence

Le ventre des femmes. Capitalisme, racialisation, féminisme
 
18 avril 2017 à 19h

Présentation de livre

Françoise Vergès s'interroge sur la marginalisation de la question raciale et coloniale par les mouvements féministes actifs en métropole, en particulier le MLF. En s'appuyant sur les notions de genre, de race, de classe dans une ère postcoloniale, l'auteure entend faire la lumière sur l'histoire mutilée de ces femmes d'outre-mer, héritage douloureux d'un système esclavagiste, colonialiste et capitaliste encore largement ignoré aujourd'hui.

Inscription obligatoire au 01 53 85 93 93 ou en cliquant ici

En partenariat avec le Collège d'études mondiales - Fondation Maison des sciences de l'homme

Marc Abélès

Conférence

"Une folle exubérance" : la mondialisation du luxe

11 mai à 19h
conférence

La mondialisation aujourd'hui est souvent synonyme dans les esprits de grandes turbulences et de transformations ayant fortement affecté des industries traditionnelles jusqu'alors puissantes. Or il est un secteur qui s'est trouvé extraordinairement dynamisé par l'ouverture des marchés et l'intensification des échanges : le luxe. Le commerce du luxe connaît en effet une expansion sans précédent. L'enrichissement accéléré de grands pays comme la Chine a suscité un engouement sans précédent pour ces produits. La concentration des marques entre quelques grandes firmes a aussi profondément remodelé le monde du luxe. Mais le luxe n'est pas qu'une industrie florissante. Il porte la marque de l'excès, de la dépense, il ne se réduit pas à la pure valeur marchande. C'est en référence à la consistance symbolique des biens précieux, aux modes de circulation et d'appropriation dont ils font l'objet, et aux rencontres entre cultures qu'ils occasionnent que l'anthropologie aborde la question du luxe.

En suivant les routes du luxe, et sous le signe de Georges Bataille, il s'agit de penser le luxe dans sa « folle exubérance », dans la tension permanente qu'il introduit entre le monde pragmatique de la valeur l'enrichissement et la fascination pour la dépense, entre le règne des marques et l'uniformisation qu'elles induisent et la quête du singulier et de l'exceptionnel.

En partenariat avec le Collège d'études mondiales - Fondation Maison des sciences de l'homme